01/05/2017 | Baux commerciaux

Commentaire par Jean-Pierre Blatter de l'arrêt de Cass. 3ème civ.

26 janvier 2017, AJDI, mai 2017

Le mémoire doit, à peine d’irrecevabilité, être précédé d’une demande de révision, la situation n’étant pas susceptible d’être régularisée ultérieurement.